PAR OU COMMENCER POUR MODIFIER VOS HABITUDES ALIMENTAIRES ?

Vous voulez modifier vos habitudes alimentaires ? Transformer votre quotidien pour améliorer votre hygiène de vie ?
Il vous parait difficile de changer ?
Vous avez peur de vous retrouver autour d’une cuisine triste et ennuyeuse?
Venez découvrir comment ouvrir votre assiette à de nouvelles saveurs et à des plaisirs sains !

Le plaisir de manger sain… Quel bonheur !

A vos placards !
La placardologie, lancée et popularisée par Cécile Van Lith, est une méthode d’accompagnement qui permet de mettre à plat ce qui se trouve dans vos placards et frigo.

Redéfinir les produits de base à utiliser pour une alimentation saine !

Avec l’aide d’un avis extérieur, l’objectif est d’élaborer un programme d’hygiène alimentaire qui soit cohérent avec vos habitudes, vos envies, votre santé et la convivialité que vous souhaitez mettre au cœur de votre famille !
Déterminez les produits incontournables dont vous avez besoin pour cuisiner, ceux que vous pouvez remplacer et par quoi.

L’étape suivante est le choix des produits à l’extérieur.

Lisez-vous les étiquettes ?
Les étiquettes sont un très bon guide pour identifier les produits les plus sains, et ceux à n’utiliser que de manière ponctuelle.

Voici quelques règles :

  • Cuisinez maison ! Évitez les plats ou produits préparés industriellement, en conserve ou surgelés. Pourquoi ? Parce que si vous regardez les étiquettes, la plupart du temps il y a du sucre, des graisses, des additifs, des farines raffinées, etc… pour très peu de valeur nutritive !
  • Tournez-vous le plus possible vers des aliments peu transformés, biologiques, frais, complets, de saison, issus de productions locales… Sur les marchés, les maraichers sont plus à même de vous proposer des fruits et légumes de saison, plutôt que les commerçants s’approvisionnant sur les grandes plateformes agricoles mi-industrialisées. Donnez les moyens à chacun de subvenir à ses besoins en fonction de ce que lui offre la nature !
  • Remplacez les céréales blanches (riz, pâtes, pain,…) par des céréales complètes.
  • Cuisinez davantage de légumes frais et de fruits.
  • Introduisez les légumineuses (lentilles, pois, haricots, fèves, etc.) comme une composante (presque) incontournable de vos repas.
  • Réduisez la quantité de viande et de poisson. Il est possible de les supprimer temporairement, pour ensuite les réintroduire en petites quantités, ou bien de diminuer progressivement la quantité. A vous de trouver ensuite l’équilibre qui vous convient. Ce devrait être assez proche des quantités suivantes : du poisson 2 à 3 fois par semaine, de la volaille 1 à 2 fois par semaine, un œuf par semaine, la viande rouge de manière occasionnelle, … La charcuterie requiert la plupart du temps d’utiliser du sucre ou des additifs pour sa préparation, elle est donc fortement déconseillée.
  • Remplacez le sel raffiné par du sel marin/gris. Le sel marin est riche en oligo-éléments.
  • Remplacez les huiles raffinées par des huiles de première pression à froid.
  • Évitez les produits contenants du sucre, des additifs, des conservateurs, des colorants, des réhausseurs de gout, tout ce qui commence par des E…, des substances que vous ne connaissez pas. Vous pouvez trouver facilement des informations sur Internet sur les effets indésirables de certains additifs, conservateurs ou colorants.
  • Évitez les produits laitiers. Pourquoi? Venez lire mon article sur les produits laitiers ici.
  • Réduisez voire supprimez les fruits et légumes tropicaux. Ils ne sont pas adaptés à notre climat, et sont très Yin.
  • Supprimez la prise de médicaments (si possible!). Pas facile si vous suivez un traitement depuis un moment ! Parfois, il est plus facile de diminuer la dose petit à petit, pour d’autres personnes ce sera plus facile de faire un changement brutal. Demandez toujours l’avis d’un bon médecin : parfois la prise de médicaments est inévitable.
  • Allez-y progressivement ! Diminuez peu à peu certains produits (sucre, produits laitiers, etc…), en les remplaçant par d’autres. L’idée n’est pas de suivre un « régime », mais de transformer votre manière de vous alimenter et de trouver « votre » équilibre alimentaire.
  • Laissez-vous tenter par la découverte de produits que vous n’utilisiez pas jusque là. Découvrez leurs saveurs, faites vos propres expériences culinaires afin de définir vous-même ce que vous appréciez ou non.

Vous vous sentez submergés par autant de changements?

Vous pouvez y aller progressivement, à votre rythme.