N’ATTENDEZ PAS D’ETRE MALADES… POUR PRENDRE SOIN DE VOTRE SANTE !

Vous êtes prêts à prendre en main votre santé ? Ou celle de vos proches ?
Il n’est pas nécessaire d’attendre d’être malade pour prendre en main votre santé.
La plupart du temps, on commence à s’intéresser à l’alimentation saine lorsque des problèmes de santé apparaissent, et cela arrive bien souvent à l’âge de 40 ou 50 ans.

Vous voulez « prolonger votre vie » et jouir pleinement de vos capacités ?

Il peut être très utile de commencer à vous intéresser à l’alimentation saine quand vous êtes encore jeune ! C’est pour cela que C.-W. Hufeland a écrit, au 19ème siècle, son livre « Macrobiotique ou l’art de prolonger la vie »,  principalement à destination des « jeunes gens », comme il les appelle, car…

« c’est surtout à cette période de la vie que l’on peut jeter les bases d’une existence saine et longue, et […] c’est par une négligence coupable qu’on n’enseigne pas à la jeunesse des principes si précieux pour leur futur bien-être. » (C.-W. Hufeland, « Macrobiotique ou l’art de prolonger la vie »).

Que sous-entend-il par « jeunesse » ? Vous voyez vous comme un « jeune » ?

C.-W. Hufeland va même jusqu’à penser que c’est dès le plus jeune âge qu’il faut s’y intéresser : « ces notions doivent être données à l’enfant encore à l’école : au collège, il sera souvent trop tard. » (C.-W. Hufeland, « Macrobiotique ou l’art de prolonger la vie »).
Mais  comment un jeune enfant peut prendre cette responsabilité si tôt ?
Plus que de responsabilités, il s’agit de poser de bonnes bases le plus tôt possible, afin d’affiner votre instinct. Faites-vous confiance !
Éduquer un enfant, c’est lui donner les moyens d’être responsable de sa santé et de sa longévité. Les principes de bases sont difficiles à transmettre, non ?

Vous voulez incorporer de bons réflexes dans vos habitudes alimentaires?

Très bien, vous pourrez encore mieux vous adaptez aux différents aléas de la vie par la suite.