SANS GLUTEN : L’EXCEPTION QUI CONFIRME LA REGLE !

Maladie cœliaque ? Intolérance alimentaire ? Sensibilité au gluten ?
Ou bien vous avez juste envie de suivre la mode ?
Le gluten, je l’ai supprimé de mon quotidien : à l’occasion, j’en consomme volontiers, mais en petite quantité. C’est l’exception qui confirme la règle.

Comment vous sentez-vous après avoir consommé des produits à base de gluten ?

Sur le moment, je sens la satisfaction d’avoir mangé quelque chose de savoureux. Comme c’est bon, j’ai tendance à en manger trop ! Quelques heures après, les problèmes commencent. Nausées, mal au ventre, fatigue… Un « mal être » général. Si je ne fais pas de sport, je n’arrive pas à éliminer ces sensations. Et vous?

Tout dépend des quantités.

Avez-vous eu la chance d’être éduqué dans la juste mesure ? Mais quelle juste mesure ? Pour moi, une part de pizza conventionnelle, c’est déjà trop. Pour d’autres, c’est à partir de la 4ème part qu’ils commencent à se poser des questions. C’est à vous de sentir ! Et ressentir les effets de ce que vous mangez.

Tout dépend aussi des combinaisons alimentaires.

Je mange du gluten ? Alors j’essaie d’équilibrer en prévoyant un peu plus de légumes que d’habitude, et avec des cuissons plus digestes (vapeur, étouffée, moins d’huile). Et surtout, j’évite de consommer des protéines animales en même temps ! Volailles, poissons, fruits de mer, œufs… Je les consomme plutôt avec des accompagnements très simples à digérer, tels que du riz et des légumes.
C’est un principe diététique ? Un peu, oui. Je consomme un aliment difficile à digérer ? Alors je n’en prend qu’un seul en même temps ! Et j’essaie de rééquilibrer au maximum au repas suivant.

Le pain au levain naturel et le seitan artisanal : l’exception qui confirme la règle

Certains aliments riches en gluten sont plus facilement assimilables que d’autres :

  • Le levain naturel, qui est un mélange de farine et d’eau pure, mis à fermenter pendant au moins 3 jours. Le levain naturel permet de transformer le gluten contenu dans la pâte à pain et de le rendre plus facilement assimilable par l’organisme. Il est donc intéressant de choisir des pains au levain naturel, sans ajout de levure, même pour démarrer le levain. La présence de levure bloque l’effet bénéfique du levain sur la pâte à pain.
  • Le seitan artisanal, qui est un mélange de farine et de gluten cuit pendant très longtemps dans un bouillon contenant du shoyou. La présence de shoyou et la longueur de la cuisson permet de rendre le gluten plus facilement assimilable.

Connaissez-vous le régime Okinawa ?

Il n’y a presque pas de gluten.

Les produits raffinés?

Vous êtes accrocs au pain blancpizzas, pâtes blanches, et pâtisseries conventionnelles ? Ce sera difficile au début de supprimer tout ce qui est à base de farine de blé raffinée, mais vous allez voir votre état de santé s’améliorer considérablement.
Supprimez ce qui est à base de farine de blé raffinée, ce sera déjà pas mal ! Il existe d’autres céréales contenant du gluten, et bien meilleures pour votre santé : avoine, orge, seigle, épeautre…

Le petit épeautre : un substitut au blé

Le petit épeautre est parfait pour retrouver une texture proche de la farine de blé pour les desserts, tartes, pains, etc. Ce ne sera pas le même résultat visuel et sensitif, mais ça s’en rapproche !

Pour en savoir davantage?

Contactez l’AFDIAG et ayez un regard critique sur les écrits de Jean Seignalet.

Expérimentez par vous-même !