LES FRUITS FRAIS : LE SECRET, C’EST LA JUSTE MESURE !

Les fruits frais, vous les aimez ? Moi aussi.
Mais mon organisme les accueille beaucoup mieux si je respecte quelques règles diététiques : les fruits frais, je les consomme seuls, en dehors des repas, et en quantités raisonnables.

Vous êtes gourmands de fruits ? Mais n’en abusez pas. Pourquoi ?

Sentez par vous-même, utilisez votre bon sens : quelle est la juste quantité, celle qui vous convient. Vous avez besoin d’un avis extérieur ? Pourquoi pas, mais rien ne vaut votre propre ressenti.
Si vous mastiquez bien, vous devriez sentir le sentiment de satiété assez rapidement. Pour moi, une demi-pomme suffit parfois, et d’autres jours j’en prends davantage.
Si je prends trop de fruits ? Ma gourmandise prend le pas sur le moment, mais ensuite je peux me sentir fatiguée ou ballonnée.

A quelle fréquence consommez-vous des fruits frais?

1 fois par jour ou 1 fois tous les 2 jours, c’est pas mal comme référence.
Idéalement en dehors des repas, vers 11h ou vers 17h.

La salade multi-fruits, vous adorez ?

Le mélange de différentes saveurs, ça fait rêver, mais est-ce vraiment ce qui vous convient ? Essayez de sentir si vous vous sentez mieux avec plusieurs fruits ou bien avec un seul fruit.
Moi, je préfère ne pas trop mélanger. Mon palais se modifie en fonction du fruit que je mange en premier. Et je prends moins de plaisir à manger le fruit suivant. Si je mange une pêche bien mûre, et ensuite une pomme, cette dernière me semblera trop acidulée. Alors que si je mange la pomme seule, je vais la savourer tendrement !

A quel moment consommez-vous des fruits frais ?

Les erreurs à éviter

Vous les prenez à la fin du repas, en dessert ?

Savez-vous ce qui se passe dans votre corps ? L’absorption de fruits frais amène une énergie différente de celle du repas dans l’estomac. Vous commencez par une digestion avec de l’énergie chaude (le repas), et vous mettez ensuite des aliments qui provoquent une digestion froide. Cela fait un choc à l’estomac, qui doit redoubler d’efforts pour tout digérer. Vous fatiguez votre organisme inutilement.

Vous prenez vos fruits frais au réveil ?

Au réveil, le corps sort tout juste d’un état de jeûne, il vient de se réveiller : il est plus doux de consommer des aliments assez neutres, comme les céréales, les crèmes de céréales, la soupe miso, plutôt que par des fruits, qui font une sorte de choc à l’estomac au réveil. Ma conception du petit déjeuner vous surprend?

Vous prenez vos fruits frais avant de dormir ?

Une pomme ? Pourquoi pas, mais il faudrait le faire 2 ou 3h après le diner. Quelle que soit la dernière chose que vous mangez le soir, l’idéal est de laisser une durée d’au moins 3h entre le dernier repas et le coucher. Alors il faudrait diner vers 18h, pour manger une pomme à 21h, et se coucher à minuit ? C’est un rythme difficile à tenir. Pour vos veillées, vous pouvez prévoir un fruit au milieu de la nuit, pour tenir plus facilement.
Essayez de faire l’expérience. Couchez-vous une fois tout de suite après votre repas, et un autre jour 3h après le repas, avec le même type de repas. Vous verrez que votre sommeil sera différent.
Pourquoi ? Parce que si votre corps est encore en train de digérer votre repas, il ne peut pas se détendre complètement et favoriser l’endormissement.

C’est compliqué ?

C’est juste des réflexes à intégrer dans votre quotidien. Intégrez ces nouveaux principes dans votre quotidien, pour changer vos habitudes alimentaires. Et à l’occasion, vous pouvez déroger à la règle.

A quel moment consommer des fruits frais ?

Les fruits frais : en dehors des repas

L’idéal est de manger les fruits frais en dehors des repas (au moins 2 ou 3h après un repas, et 30 minutes au moins avant le repas suivant).
Ça vous donne des idées ? Au lieu de snackings salés/sucrés, optez pour des cocktails ou smoothies à base de fruits pour l’apéro ! Ils permettent de combler temporairement la faim, et d’avoir encore plus d’appétit pour le repas !
Les fruits, Yin, dilatent l’estomac et permettent d’ouvrir l’appétit… Mais il faut attendre 30 minutes avant de manger, de manière à bien digérer les fruits séparément du repas.
Attention à ne pas faire un repas gargantuesque par la suite ! Tout est une question de juste mesure.

Les fruits frais : de saison, c’est mieux !

Mangez des fruits locaux et de saison ! Ils sont bien souvent adaptés au climat. S’il fait chaud, des fruits pour se rafraîchir, c’est super. Les cerises, les fraises, les pêches… Il fait froid ? Alors mangez plutôt des fruits plus « yang ». Des pommes, des poires, et profitez-en pour choisir des préparations plus « yang » : fruits en compote ou cuits au four.
Quand il fait froid, c’est mieux de ne pas se refroidir le corps. Et les fruits frais gorgés de soleil, ça refroidit !

Les fruits frais : incompatibles avec la macrobiotique ?

Vous suivez le régime numéro 7 de Georges Ohsawa ? Alors il ne faut manger vraiment aucun fruit frais, même les fruits cuits sont à éviter pendant votre cure. Mais par la suite, au moment de diversifier votre alimentation, vous pouvez recommencer à manger des fruits frais. A vous d’apprendre à connaitre les quantités justes ! Georges Ohsawa disait qu’on pouvait manger de tout, mais qu’il fallait savoir évaluer la quantité juste et la fréquence appropriée.

Les fruits frais : trop Yin ?

Les fruits, c’est Yin, plus Yin que les céréales, plus Yin que les légumes. Essayez de les équilibrer avec des aliments plus yang, que vous pourrez consommer au cours de la même journée.

Fruits secs : même combat ?

Non. Les fruits secs sont concentrés en sucre, parce que « cuits au soleil ». Ils permettent de sucrer naturellement vos plats, desserts ou autres, mais il ne faut pas en abuser. Venez découvrir comment sucrer naturellement vos desserts.

Et les noix/oléagineux (amandes, noisettes, noix, graines de tournesol, etc.) ?

Je les consomme en petites quantités, en mélange avec d’autres aliments. Dans une salade, dans le bouillon des légumes, à l’intérieur d’un gâteau ou en tartine.

Les oléagineux : la juste mesure, c’est quoi?

Un bon repère ? 3 à 7 amandes par jour. Ou 3 à 7 noisettes. Ou les 2, répartis en 2 prises.
Ils contiennent des vitamines et des minéraux, mais si vous en consommez trop, vous risquez de surcharger votre système digestif !

Les fruits secs, pas en même temps que les céréales ?

Cette combinaison alimentaire est à éviter, sauf si vous en consommez très peu. Tout l’art de la macrobiotique, c’est de trouver la juste mesure ! La quantité qui conviendra à votre organisme.
La macrobiotique, c’est l’art de trouver un équilibre dans son alimentation. Votre propre équilibre, à partir d’aliments sains.
Mais la juste mesure, c’est quoi ? C’est à vous de voir.
Pour moi, pour un repas, c’est une cuillère à café de purée d’amande, noisette ou sésame, ou bien 3 à 5 amandes/noisettes. J’en prends à midi ? Alors je ne vais pas forcément en prendre encore au diner ! L’équilibre alimentaire ne se fait pas sur un repas, mais sur plusieurs repas, et pas forcément sur une journée, mais plutôt sur quelques jours, voire une semaine.

Les tartes aux fruits frais ?

Tartes aux fraises ou aux cerises par exemple… Pourquoi pas, de temps en temps, mais c’est à éviter au quotidien. L’association fruits frais/ céréales, ce n’est pas le mieux pour le système digestif.

Faites l’expérience !