LES LEGUMINEUSES : UNE CUILLERE A SOUPE PAR REPAS ?

Vous aimez le couscous ?
Le traditionnel couscous, avec sa semoule garnie de légumes, de quelques pois chiches, et un peu de viande ? Ou tout simplement végétarien !
Moi j’adore ça !
Aujourd’hui Je voudrais vous parler des légumineuses. Elles s’utilisent très bien en accompagnement d’un plat équilibré, tel que le couscous par exemple !

La quantité idéale ? Les macrobiotiques conseillent environ une cuillère à soupe de légumineuses par repas.

Vous en consommez davantage ? Vous en avez peut-être besoin. Observez vos sensations après le repas. Si vous vous sentez bien, tant mieux. Vos intestins ne sont pas fatigués ?
Une cuillère à soupe suffit souvent pour combler les besoins en protéines, vitamines et minéraux. Mais si vous avez une activité physique intense ou que votre corps en réclame plus, vous pouvez en consommer davantage. L’important est d’éviter les excès et d’être à l’écoute de votre corps. Si vous ne mangez pas assez de protéines, vous risquez de manquer de force et de volonté, et d’être dans un état de manque. C’est dans ces moments-là que vous allez être attirés par des aliments trop gras ou sucrés !
La quantité “juste”, c’est à vous de la trouver.
Associées à une céréale, les légumineuses vous offriront un maximum d’acides aminés essentiels et vous apporteront de l’énergie.

Vous n’aimez pas les légumineuses?

Venez en discuter ici, on trouvera des solutions!
J’ai été confrontée au problème avec mon fils de 3 ans. Il ne voulait plus manger de lentilles ni de haricots…
Que faire ?
Je les ai incorporées dans des desserts !

Quelques haricots ou lentilles au milieu d’un bon dessert maison, et le tour est joué !

Vous n’avez pas le temps d’en faire?
Une fois cuites, je mets mes légumineuses dans un pot en verre hermétique, au frigo, et ça se conserve très bien 3 à 5 jours.
A chaque repas, j’en met un peu, soit comme une entrée, soit mélangé aux légumes, soit dans une soupe ou un gâteau, comme par exemple dans les desserts !

Vous voulez les incorporer facilement à vos préparations ?

Faites les cuire un peu plus longtemps, pour les réduire en purée.
Les plus savoureux sont les haricots azukis, qui sont d’ailleurs utilisés dans les desserts dans les traditions asiatiques.
Sachez que les azukis sont particulièrement recommandés pour les problèmes de rein.

Mes favoris : azukis, lentilles, pois chiches !

Mes découvertes récentes : haricots noirs, soja noir… Je les mets à cuire avec le riz complet, en cocotte sous pression, et c’est un délice !
Mes exceptionnels : pois cassés, haricots blancs, haricots rouges.
Mes express : les lentilles corail. Elles cuisent très rapidement dans un potage, ou bien mélangées lors de la cuisson des céréales.
Mes autres express : les flocons de céréales.
Vous partez quelques jours en vacances ? Les flocons vous seront très utiles : il suffit de rajouter un peu d’eau chaude dessus pour les humidifier. Vous pourrez ainsi les incorporer à vos diverses préparations. Mais n’abusez pas des flocons, ça reste des produits industriels. Il est en effet préférable de consommer les céréales dans leur forme la plus brute : en grains entiers.

Vous trouvez le goût un peu fade ?

En fin de cuisson, vous pouvez ajouter du miso ou de la purée de sésame, ou les 2. Mettez-en très peu (une demi cuillère à café par personne).

Vous digérez mal les légumineuses ?

Êtes vous surs de bien mastiquer ? Je vous recommande de mastiquer 30, 50 ou même 100 fois chaque bouchée, et je suis presque sûre que vous n’aurez plus de problèmes de digestion ! Si vous respectez bien sûr les principes de base de l’équilibre alimentaire (voir mon article sur les habitudes alimentaires).

Autre chose si vous avez l’impression de mal les digérer : consommez les en plus petites quantités, et essayer de les cuisiner simplement (avec de l’eau et du sel, sans rien d’autre). On a parfois tendance à ajouter du citron, de l’ail ou des épices (dans l’houmous par exemple) et cela ne facilite pas toujours la digestion.

Comment les préparer ?

Faites les tremper une nuit, surtout les pois chiches ;
Jetez l’eau de trempage et rincez les grains ;
Faites-les cuire 1 ou 2 heures à feu doux avec une algue kombu, pour diminuer le temps de cuisson et enrichir le plat en minéraux et oligo-éléments (sachant que les lentilles cuisent beaucoup plus rapidement : en 20 minutes environ).
Mettez peu d’eau, mais ajoutez-en un peu dès qu’il n’y en n’a plus.
Salez en fin de cuisson.

Vous doutez encore des bienfaits des légumineuses ?

Elles sont riches en protéines ;
Elles sont “alcanisantes” : par opposition à “acidifiantes” .
Elles sont riches en glucides complexes ;
Elles contiennent des fibres alimentaires ;
Elles sont pauvres en matières grasses ;
Elles sont énergétiques ;
Elles sont source de vitamines et minéraux ;
Elles ont toujours été consommées par les différents peuples du monde :  faites confiance aux traditions culinaires !

Une idée recette ?

Faites de l’houmous! La recette la plus connue est à base de pois chiches, mais vous pouvez également faire la même chose avec du soja noir ou des lentilles.
Ajoutez-y de la purée de sésame, du citron, de la purée d’umeboshi, de l’huile (sésame ou olive de préférence). Vous pouvez ensuite l’assaisonner à votre goût : ail ou oignon, herbes aromatiques, etc…

Venez partager vos idées de recettes inédites à base de légumineuses !