L’UMEBOSHI : DES VERTUS THÉRAPEUTIQUES, ET UN GOÛT UNIQUE !

La médecine chinoise reconnaît ses vertus depuis longtemps.
La prune Umeboshi ? C’est une variété de prune (« ume »), séchée (« boshi »), puis mise en lacto-fermentation avec des feuilles de shiso pendant au moins 6 mois.
L’Umeboshi a un pouvoir antiseptique, antibiotique et alcalinisant. Elle contient des minéraux alcalins (calcium, manganèse, potassium, etc.).
L’Umeboshi facilite l’absorption par l’intestin grêle des minéraux alcalins (fer, magnésium) en provenance d’autres aliments.

En prévention ? Optez pour la purée d’Umeboshi.

Les japonais en mettent au milieu des makis et des onigiris. Pourquoi ? Pour le petit goût acidulé, et aussi pour faciliter la conservation ! Les algues Nori sont « Yin », et l’Umeboshi est « Yang » : parfait pour l ‘équilibre des forces !
Envie de varier les plaisirs ? La purée d’Umeboshi se mélange dans toutes vos sauces, vinaigrettes, sauces crémeuses, bouillon de légumes, etc.

Vous voulez remplacer la tomate ?

Mettez un peu de purée d’Umeboshi dans vos sauces ! Sa saveur acide peut faire penser à la tomate. Le même goût ? Non, pas tout à fait, mais la sensation d’acidité est bien là.

Une idée de recette à base d’Umeboshi ? Une sauce tomate sans tomates !

Le résultat : une pizza sans tomate, mais visuellement semblable.
Fabriquez une sauce à base de carottes, betterave et purée de prune. Résultat : un mélange tout rouge, avec un petit goût acide.
Libre à vous de l’assaisonner à votre goût !

Mais pourquoi éviter la tomate ?

La tomate, c’est un fruit. Un fruit très « Yin ». La tomate pousse uniquement en été, ou bien dans un climat très chaud.
La tomate a tendance à acidifier le sang.
Vous êtes malade ? Ohsawa préconise d’éviter la tomate.
Vous n’êtes pas malade ? Vous pouvez en prendre de temps en temps, de préférence « yanguisée », pour limiter ses forces « Yin ».
Comment yanguiser ? Avec le sel, la durée de la cuisson… Et aussi en l’accompagnant d’aliments plus « yang » : sarrasin, produits animaux (coquillages et fruits de mer, œufs, poisson, volailles), …
A vous de trouver la juste combinaison !
Difficile de résister à la salade de tomate en entrée ? Prenez-en de temps en temps, mais pas au quotidien. Prenez conscience que la tomate crue est encore plus « yin » que la tomate cuite.

Vous avez fait un écart ? Vous sentez un déséquilibre dans votre corps ?

Quels sont vos symptômes ?
Mal à la tête, mal au ventre, nausées, vomissements, diarrhées, constipation, sinusite, toux, infections, inflammations, déséquilibre ORL, mal de dos, fatigue,  …
Mais d’où cela vient il ? C’est le sang qui nourrit les cellules. Donc c’est le sang qu’il faut rééquilibrer !
Que fait votre organisme lorsque vous mangez ? Il transmute le végétal en sang. Vous choisissez les bons aliments, avec le juste équilibre ? Votre organisme va transformer tout ça pour régénérer votre sang.

Quels sont les effets de la prune Umeboshi ?

Elle permet de rétablir l’équilibre entre le « Yin » et le « Yang ». Votre corps a besoin d’éliminer certaines choses ? La prune Umeboshi va avoir un effet de drainage. Une fois les toxines évacuées, votre organisme va plus facilement retrouver sa santé, surtout si vous arrivez à bien équilibrer votre alimentation.
Ce que j’entends par « équilibré » ? Venez lire mon article sur le sujet.

Quelques recettes ?

Ume-Syo-Kuzu :

Délayez une cc de kuzu avec une tasse d’eau froide. Ajoutez une Umeboshi (ou une moitié) : vous pouvez l’écraser, la couper finement ou bien la laisser entière.
Faites chauffer à feu doux ou moyen tout en remuant constamment.
Le mélange s’épaissit et devient transparent ? C’est près.
Versez dans une tasse. Ajoutez 1 cc de tamari/shoyou.

Ume-Syo-Ban :

Ajoutez une Umeboshi dans votre thé de trois ans. Faites bouillir 15 minutes. Ajoutez un peu de tamari/shoyou.

Pourquoi bio ?

Les prunes Umeboshi « non bio » peuvent contenir des substances à éviter : sirop de glucose, exhausteurs de goût, acidifiants, colorants, édulcorants… Apprenez à lire les étiquettes !