L’ARGENT COLLOÏDAL : UN REMÈDE UTILE POUR LES CAS D’URGENCE !

Vous cherchez un remède naturel sans effets secondaires? Voir aussi le sel de nigari.
J’ai découvert l’argent colloïdal grâce à une amie, qui l’utilisait elle-même de manière régulière. Au début, je n’y croyais pas.
Comment une solution aussi simple pourrait-elle combattre tous les maux ? Du simple état grippal à des maladies plus graves ?
Puis je me suis remémoré certains souvenirs de mon enfance. Ma mère ne me donnait-elle pas une préparation de cuivre/or/argent en complément de l’homéopathie ? Certaines personnes sont allergiques à la plupart des boucles d’oreille en « toc »… mais supportent très bien l’argent et l’or.
Est-ce par hasard ?
Je sentais qu’il y avait peut être un lien entre tout cela et l’utilisation de l’argent en temps que remède…

J’ai expérimenté alors sur des champignons qui avaient fleuris sur les orteils de mon fils, suite à un séjour à la plage. Chaque jour, je lui ai vaporisé de l’argent colloïdal sur les orteils, entre 2 et 3 fois par jour. Au bout de quelques jours, la zone abimée de la peau commençait à se réduire. J’ai donc continué. Les ongles, qui jusque là étaient cassants, ont commencé à redevenir « normaux », solides. Au bout d’un mois, les orteils étaient parfaits. Plus aucune trace de champignons.

Miracle ? Pure coïncidence? Votre corps a souvent des forces insoupçonnées, mais quel pourrait être le rôle de l’argent colloïdal dans la guérison ?

Lors des premiers signes de sinusite (un peu chronique chez mon fils, vu qu’on habite la région parisienne, que vous savez très polluée), j’ai vaporisé de l’argent colloïdal dans la gorge de mon fils, 3 à 4 fois par jour, en très petite quantité. Alors que d’habitude j’avais du mal à soigner ses sinusites, cette fois ci, en quelques jours, mon fils était rétabli.

Depuis, j’utilise régulièrement l’argent colloïdal, pour tout type de souci de santé, comme un remède permettant d’accélérer le processus de guérison.

Mais que pouvez-vous soigner avec de l’argent colloïdal ?

L’argent colloïdal est utile pour aider à soigner beaucoup de problèmes de santé (inflammations, problèmes de peau, plaies, mycoses, infections microbiennes, infections bactériennes, problèmes ORL, fortes fièvres, etc…). Pour en savoir davantage sur la panoplie de maux qui peuvent être soignés, je vous invite à prendre en main le livre de Franck Goldman « Une arme secrète contre la maladie : l’argent colloïdal ».

Que se passe-t-il au contact de l’argent colloïdal ?

En cas d’urgence, l’argent colloïdal permet de renforcer les défenses immunitaires pour combattre l’agent pathogène. L’argent colloïdal favorise la formation de cellules souches, pour améliorer l’électricité et l’énergie dans le corps. Le vrai guérisseur, c’est votre organisme, dont le système immunitaire est stimulé par l’argent colloïdal.

Est-ce pour autant un remède miracle ?

Non. Il ne pourra pas tout combattre à la source. Si vous ne modifiez pas en profondeur vos habitudes alimentaires pour renouveler les cellules de votre organisme, vous risquez de retomber malade assez souvent.

Le corps humain se régénère principalement grâce à l’énergie qui est puisée dans les aliments, les nutriments sont acheminés dans le sang, et si on ne régénère pas son sang en profondeur, les mêmes maladies vont toujours réapparaitre. L’argent colloïdal reste donc un bon traitement d’urgence, mais pas suffisant pour retrouver la pleine santé !

La dose journalière habituellement recommandée est environ d’une cuillère à soupe par jour pour un adulte (une cuillère à café pour les enfants). En cas de maladies graves, la dose peut être augmentée. Comme le foie élimine l’argent en l’espace d’environ 2 heures, il est recommandé d’en prendre toutes les 2 heures en cas de crise aiguë.

Y a-t-il un risque d’ « overdose » ?

Il n’y a pas de dose maximale, mais s’il n’y a pas de signes d’amélioration au bout de quelques jours, c’est que l’argent colloïdal n’est pas suffisant et qu’il faut recourir à d’autres remèdes.

Comment le conserver ?

L’argent colloïdal doit se conserver à l’abri de l’humidité, de la chaleur, et de la lumière. Il est conseillé de le mettre dans de petits flacons à pompes, afin de l’utiliser en petites quantités, plusieurs fois par jour.
Il est plus efficace de prendre de plus petites quantités tout au long de la journée, plutôt que de le prendre en une seule prise.
Il est déconseillé de mettre l’argent colloïdal en contact avec une cuillère en métal (ou un flacon en métal). Le mieux est de le conserver dans du verre coloré (brun ou bleu). L’exposition à la lumière risque de dégrader la solution.

Comment fabriquer de l’argent colloïdal ?

Selon la méthode cathodique, qui est la plus simple et la plus sure, il faut placer des électrodes en argent dans un récipient contenant de l’eau distillée. Un courant continu est alors envoyé dans l’eau à travers ces électrodes. Les particules ne se dissolvent pas dans la solution, mais restent en suspension. L’argent colloïdal est une suspension de particules d’argent microscopiques dans de l’eau très pure.

Comment s’assurer que le résultat est de bonne qualité ?

Les particules doivent être suffisamment fines pour ne pas s’agglutiner entre elles. Un bon indicateur est la couleur de l’eau. A mesure qu’augmente la taille des particules, la couleur se modifie, allant du jaune pale, à des couleurs plus foncées comme le brun, le rouge et le noir. Le brun, rouge et noir sont le signe que la qualité n’est pas acceptable.

Pourquoi vous n’en trouvez pas en pharmacie ?

Les laboratoires pharmaceutiques ne s’y intéressent pas parce que le procédé ne peut pas être breveté.

Venez partager vos expériences !