LA TENTATION DU SUCRE : OU EN ÊTES-VOUS ?

Un jour, j’ai rendu visite à une amie pratiquant la macrobiotique depuis 40 ans, et quelle surprise : pour elle, consommer du sucre est impensable. Elle fait des écarts, mais sans jamais consommer de sucre !

Je prends alors conscience que le sucre est vraiment à éviter. Comment faire pour gérer mes écarts ? Je recherche alors comment remplacer le sucre par des aliments doux et savoureux. La saveur sucrée peut être retrouvée avec des aliments sains : fruits secs, sirop de riz, laits végétaux, fruits frais… Venez lire mon article pour savoir comment sucrer vos desserts naturellement !

Le secret quand vous faites des écarts ? Mastiquez au maximum !
Quels genres d’écarts faites-vous ?
Ma propre conception a évolué au cours du temps !
Il y a quelques années, un «écart », c’était de craquer pour des pâtisseries industrielles, de prendre des yaourts au lait de vache, des fromages frais, etc. Puis j’ai pris conscience que c’était de trop grands écarts par rapport à ma constitution !
Nous avons tous une constitution différente.
Pensez-vous que vos écarts respectent votre constitution ?
Vous faites parfois des « écarts » ? Moi aussi, c’est normal. Ça fait partie de la vie. Moi aussi j’ai du mal à me contrôler quand j’apprécie une saveur !
Quels types d’écarts faites-vous ? Comment vous sentez-vous après les avoir faits ?

Pourquoi arrive-t-il un moment où vous dites « stop » ?

Essayez différentes méthodes pour trouver la motivation de vous contrôler :

  • Remplacez tout doucement le sucre par des produits sucrants naturels et adaptés à votre climat ;
  • Consommez davantage de céréales complètes, légumes frais et légumineuses. Ces aliments contiennent de “bons” glucides, Si votre apport en sucres lents est suffisant, vous devriez être moins attirés par le sucre.
  • Demandez-vous quelle est votre motivation première : manger pour le plaisir, ou manger pour être au meilleur de votre forme pour vivre votre passion ?
  • Gardez l’envie de manger pour le repas suivant ! Lorsque j’arrête de manger avant même d’arriver à la sensation de satiété, je digère mieux, et je me sens prête pour le repas suivant.
  • Restez à l’écoute de votre corps. Avec l’expérience, le corps sélectionne, reconnaît ce qui est bon pour lui. Donnez-vous les moyens de l’écouter !

« Le sucre, cet ami qui vous veut du mal », de William Dufty : c’est un livre clé, qui m’a permis de faire une croix de manière définitive sur le sucre !

Vous avez l’impression de manger peu de sucre? Oui, mais quel sucre?

Le sucre de betterave et de canne à sucre, qu’il soit blanc ou roux, c’est du saccharose. A éviter.

Tous les produits sucrants venant d’une autre région que celle où vous vivez : à éviter aussi. Pourquoi ? Parce qu’ils ne sont pas adaptés à votre climat. Les extraits de stevia et le sirop d’agave sont originaires d’Amérique du Sud. Ils sont trop « Yin » par rapport à un climat tempéré tel que celui de la France par exemple.

Vous êtes convaincus des méfaits du sucre? Venez partager vos expériences personnelles !

Le sucre acidifie le sang. Il fragilise votre terrain immunitaire. Le sucre raffiné puise dans vos ressources en minéraux pour être assimilé. Vous devenez plus sensibles aux différentes affections, et vos organes peuvent se mettre à dysfonctionner.

Le sucre trouble votre équilibre, peut vous faire perdre la mémoire, vous rend dépendant… Le sucre libère des substances au niveau du cerveau, qui peuvent être comparables à celles émises par de la drogue (voir le magazine Cash Investigation de France 5 “Sucre, comment l’industrie vous rend accros” ). Êtes-vous “sugar addict” ? Vous voulez être libre ?

Méfiez vous également des édulcorants !

Sirop de fructose, dextrose, maltose, sirop de glucose, dextrine, maltodextrine, …

 « Les édulcorants de synthèse à saveur sucrée intense sont des sucres artificiels, créés spécifiquement pour ajouter un goût sucré sans apporter de calories. » (voir l’article sur les édulcorants sur le site de www.lanutrition.fr). Pas de calories, et pas non plus d’éléments nutritifs !

Pas facile de mettre tout ça en pratique ! La tentation est là, toute proche !

Vous avez commencé à limiter les quantités consommées?
Vous avez l’impression de consommer du sucre de manière raisonnable, sans excès ?
Si vous n’avez aucun problème de santé, continuez ! Si vous vous posez des questions sur comment évaluer votre niveau de santé, venez lire mon article sur le sujet.
Vous voulez améliorer votre état de santé? Réduisez encore davantage votre consommation de sucre !
L’idéal étant de le supprimer complètement !
Vous pensez que je vis sur une autre planète ?

Le Monde, Le Point et le New York Times ont commencé à s’intéresser à la question, suite à des recherches réalisées par des scientifiques :

Avez-vous visionné la vidéo de Dr Robert Lustig Sugar: The Bitter Truth ?