ACCEPTER LES CHOSES TELLES QU’ELLES SONT… REMETTRE LES CHOSES ESSENTIELLES A LEUR PLACE

Vous ne voyez plus d’issues possibles à vos problèmes ? Les obstacles vous paraissent trop difficiles à surmonter ?
Je me suis parfois trouvée moi aussi dans une situation d’impasse… mais impasse apparente ! Parce que la solution est souvent toute proche, mais difficile à saisir !
« Acceptons les choses telles qu’elles sont… Et appuyons nous sur l’ennemi (ou les obstacles) pour aller de l’avant », voici ce que nous conseille G. Ohsawa dans son Livre sur le Judo.

Comment accepter l’inacceptable ?

C’est justement suite à une situation de conflit relationnel, que j’ai redéfini ce qui est vraiment essentiel pour moi.  J’étais face à une divergence d’opinion avec mes proches, qui remettait en question un grand nombre de mes principes philosophiques de vie.
Ma souffrance venait uniquement de mes pensées, vous voyez ? J’ai donc fait tout mon possible pour retrouver la joie de vivre. La vie est un cadeau, avec sa dose de difficultés et de divergences d’opinions.

Vous mettez vous en colère face à des difficultés ?

Si vous arrivez à éviter l’état de colère, c’est ce qui vous rendra heureux et vous permettra de vous rapprocher de la spiritualité. Mais dans le flot des activités quotidiennes, il arrive souvent que vous vous sentiez agressés par des évènements ou des paroles venant d’autrui.
Comment vaincre votre susceptibilité/sensibilité vis-à-vis d’autrui ? Comment gérer votre contrariété en face de ce qui ne se passe pas comme vous l’auriez souhaité ?
Il est difficile de se rapprocher de la sagesse, et d’accepter tout ce qui vient de l’extérieur, sans avoir des pensées négatives autour de ce qui peut se passer.
Vu de l’extérieur, vous pouvez apparaître comme une personne très optimiste, alors qu’au fond vous utilisez ce masque pour mieux affronter vos propres pensées négatives qui viennent de l’intérieur…

Le vrai optimisme ?

C’est lorsque vous parvenez à transformer vos pensées négatives en pensées positives, lorsque vous percevez le bon coté des choses dans tout ce qui arrive, lorsque chaque mauvaise nouvelle ou obstacle est une nouvelle manière de rebondir et d’aller de l’avant.
Ressentir de la gratitude pour toutes les expériences, car rien n’est négatif en soi. C’est toujours une expérience qui permet de se développer davantage.

Être Yang à l’intérieur, et Yin à l’extérieur !

Cela signifie que vous êtes suffisamment fort de caractère et que vous renforcez votre personnalité, tout en affichant de la souplesse à l’extérieur et en acceptant tout avec le sourire.

Vous vous sentez contrariés ?

C’est peut être parce que vous regardez les choses sous un seul angle. Dans tout ce qui arrive, même les pires difficultés, vous pouvez toujours en tirer quelque chose.
Dans le Livre sur le Judo, G. Oshawa explique que l’ennemi doit être vu comme celui qui nous rendra encore plus heureux.
« Plus grand la face, plus grand le dos ». (Livre sur le Judo, G. Oshawa)
C’est justement parce que la vie est difficile, que rien n’est évident, et que des obstacles surgissent, que vous pouvez vous rapprocher du bonheur.
Vous êtes en état de souffrance ? C’est justement cet état qui va vous permettre de remettre au cœur de vos préoccupations les choses les plus essentielles.

Vous comprenez cette ambivalence ?

« Le bonheur n’existe pas sans ennemi. Le bonheur, c’est la douceur-fraîcheur-délicatesse de la sensibilité éternelle qui vous caresse quand vous réussissez à faire de votre ennemi un bon ami ou quand vous pouvez être un homme qui regarde toujours l’ennemi comme un bon ami intime, fidèle le plus précieux et éternel. » (Le Livre du Judo, Oshawa).

Venez donner votre avis !