MA PHILOSOPHIE : NE PAS GASPILLER. MAIS POURQUOI ? POUR QUEL (S) BONHEUR (S) ?

Éviter le gaspillage, c’est le reflet de toute une philosophie de vie.

Je souhaite partager avec vous ma vision à ce sujet, et trouver de nouvelles sources de motivation pour éviter au maximum le gaspillage !

Que recherchons-nous tous ? Le bonheur !

Aristote le soulignait déjà dans « Éthique à Nicomaque »… mais quel bonheur ? Celui des sensations et du plaisir ? Ou bien le sentiment de faire partie d’un tout cohérent et d’être en harmonie avec le monde extérieur ?

Vu que les biens de consommation existent en quantités limitées, « tout excès est préjudiciable à autrui » , comme le souligne Oshawa (Le Zen Macrobiotique).

Vous consommez en excès certains produits? Que ce soit de bons légumes, des produits industriels transformés, de la viande ou de l’alcool, la première raison qui devrait limiter votre appétit, c’est le respect du partage et  le souci de se détacher de vos envies pour en laisser une part aux autres.

Il ne s’agit pas de se priver et de s’enfermer dans une rigidité, mais de choisir la nourriture « strictement indispensable à la réalisation de son équilibre » (Oshawa, Le Zen Macrobiotique).

Vous voulez essayer d’appliquer ce principe ?

A vous de déterminer ce qui vous est nécessaire pour atteindre votre propre équilibre ! Le retour à des aliments simples et peu transformés est une clé pour y arriver.

Essayons de parvenir au détachement des plaisirs sensoriels créés par le sucre, les édulcorants et les additifs alimentaires. Dirigeons nous vers le juste milieu, la manière de vivre la plus parfaite, et mettons en accord nos habitudes alimentaires avec la recherche du bonheur.

Quoi de plus épanouissant que la recherche de la justice ?

Attribuer à chacun ce qui lui revient, selon son mérite

Vous avez la chance de jouir d’un bien (alimentaire ou autre) : demandez-vous dans quelle mesure vous le méritez, et si ce plaisir sensoriel ne provoque pas du tord à autrui. C’est un peu la philosophie des produits éthiques, qui cherchent à respecter tous les maillons de la chaine de production.

Savez-vous vous contenter de l’essentiel ? Êtes-vous détachés de tout ce qui n’est pas absolument et immédiatement nécessaire ?

“ Vivere parvo “ : Soyez reconnaissant pour tout ce que vous avez reçu.

Venez en discuter ici !