POUR 2022, JE VOUS SOUHAITE DE REDONNER SA CHANCE A TOUS ET A TOUTES… ET DE CULTIVER LA GRATITUDE

Que cette nouvelle année soit l’occasion de redonner sa chance à tous et à toutes, et d’accepter et d’accueillir les opinions et croyances des uns et des autres !

Gardez l’espoir que les autres puissent changer leur comportement, gardez l’espoir que vous puissiez changer. Apprendre de ses erreurs, se remettre en question, changer d’avis : c’est la base de tout !

Une société dans laquelle il n’y a pas de débat, pas de divergences d’opinion, c’est ce qu’appelaient mes professeurs « la pensée unique ». Est-ce vraiment ce à quoi vous aspirez ? Bien sûr, être face à des personnes qui ont des croyances totalement opposées à vous, c’est difficile, ça fait mal, mais ça vous pousse à l’action et à redéfinir ce qui est essentiel pour vous. Cela ne vous parait-il pas plus intelligent d’accueillir ces idées divergentes plutôt que de les fuir ? C’est justement ces antagonismes qui vont vous pousser à affiner votre pensée et à redéfinir ce qui est essentiel pour vous. Un des enseignements de la philosophie macrobiotique, c’est la volonté de voir tous les antagonismes comme complémentaires, à accepter toute chose et toute personne, à aller vers une prise de conscience qui « embrasse tous les phénomènes » (L’ère atomique et la philosophie d’extrême-orient, Georges Ohsawa).

Vous pouvez tirer profit de tout ce qui vous arrive, toute expérience. Rien n’est négatif en soi. C’est toujours l’occasion de vous développer, de construire votre chemin, votre pensée.

Cultiver la gratitude face à tout ce qu’il arrive, c’est utile : c’est du pragmatisme. Si vous n’y croyez pas, au moins essayez ! Prenez la bonne résolution de cultiver la gratitude et la reconnaissance pour tout ce qu’il arrive, pour toute situation. C’est comme cela que de nombreux miracles sont arrivés. Pourquoi ? Comment ça fonctionne ? Moi aussi j’aimerai le savoir, et de manière scientifique ce serait encore mieux, comme ça je pourrais convaincre la terre entière de cultiver la gratitude ! Mais il y a des choses qui nous échappent, nous ne sommes pas des dieux : nous avons parfois tendance à l’oublier. Nous voulons tout comprendre, tout prouver, tout rationaliser avec la science. Sauf que l’énergie vitale, la santé, le bon état de fonctionnement du corps humain, ce sont des choses qui nous dépassent, qui sont d’un autre ordre. C’est ce que nous enseignent à la fois les religions et toutes les pratiques spirituelles telles que le yoga, le taoïsme, le qi gong… Pour en savoir davantage sur le lien entre spiritualité et religion, je vous invite à lire les livres de Omraam Mikhaël Aïvanhov.

Cultiver le sentiment de gratitude pour le faire grandir et rayonner autour de nous. C’est ce sentiment qu’il faut travailler, éveiller, égayer, susciter… inspirer.

Merci à tous mes professeurs de yoga, qui trouvent toujours les mots justes pour nous aider à rentrer à l’intérieur de nous-même, à nous recentrer, à ressentir la profondeur du moment présent, à retrouver la joie intérieure. Merci à mes enseignants en méditation, qui ont complètement transformé ma vie, parce qu’ils m’ont aidé à changer mon état d’esprit et ma manière d’appréhender le monde, parce qu’ils m’ont aidé à devenir mon propre maître.

Je vous souhaite pour cette nouvelle année d’enfin comprendre, expérimenter et ressentir dans vos cellules que la seule chose à faire aujourd’hui est d’accueillir ce qu’il se passe, de s’adapter constamment, de rester vrai et sincère, et de remercier le plus souvent possible l’énergie divine qui nous protège.

Merci à toutes les personnes qui prient et remercient ce qu’ils appellent « Dieu » pour tout ce qu’il se passe. Ils ont une foi tellement forte qu’ils arrivent à traverser les pires tempêtes. Essayez de suivre leur chemin, ils sont des guides précieux. Si vous arrivez à suivre un guide éclairé, peut-être vous conduira-t-il à la lumière, celle que nous recherchons tous, celle qui est représentée par la naissance de Jésus dans certaines religions. A cette époque de l’année, c’est le moment opportun de prendre le temps de se reposer, de mener moins d’actions, afin de trouver sa lumière intérieure. Préparez-vous, prenez du temps pour vous, parce que bientôt ce sera la nouvelle année chinoise et le printemps, et il sera temps de faire éclore ce qui vous tient à cœur ! 

Le nouveau monde, il est déjà là, il a toujours été là. Il est en nous. Il est dans notre état d’esprit. Il faut arrêtez de le chercher à tout prix, de lutter, de se battre. Tout est là, à portée de main.

Certaines personnes le comprennent instantanément, et n’ont pas besoin de suivre des enseignements particuliers. D’autres ont besoin de faire un travail sur eux et font du développement personnel. On rêve de paradis, d’un monde sans maladie, parfait, lumineux ? Oui, parce qu’on s’imagine que c’est ça qui va nous rendre heureux. Mais le bonheur, on n’a pas besoin d’abondance pour le ressentir. On a juste besoin du minimum vital, de sommeil, de repos, d’exercices physiques, d’une alimentation adéquate… et même quand tout cela n’est pas parfait, on peut trouver le bonheur un instant, lorsqu’on médite, lorsqu’on prie, lorsque on se repose, lorsqu’on s’oublie au milieu de la nature…. Ce sentiment de plénitude, si précieux, c’est quand on ressent en soi toute la valeur qu’on possède. Ma valeur, elle ne dépend que de moi, et de ce que je pense de moi : elle est à portée de main.

Quand on cherche des preuves scientifiques à tout prix, bien souvent on se trompe. On prend des décisions rationnelles, sans se rendre compte qu’elles vont à l’encontre de l’essence même de la vie. L’homme expérimente des vaccins, des médicaments, des remèdes, des cures, des méthodes naturelles…. Mais il ne sait pas ce qu’il fait.

Ce que représente Noël, c’est l’esprit d’amour et de vérité, la lumière qui descend parmi nous pour nous élever, pour nous attirer vers ce que Jésus essaie de nous montrer. Peu importe les religions, les croyances, les théories… L’idée est d’élever nos âmes en direction d’un autre monde, celui de l’amour et de la lumière, qui est capable de tout transformer. L’important, c’est de se demander comment je sens cette lumière en moi, comment mon cœur arrive à se connecter avec ce que j’ai de plus haut, comment j’arrive à me sentir en paix, du fait même que je plonge dans l’univers et la bonté de dieu, dans l’énergie divine. C’est la même chose en yoga. On descend à l’intérieur de soi pour ressentir cette lumière, cette chaleur, cet amour. C’est à nous de le trouver. Et il y a mille manières de le trouver. Dans le sport c’est possible, dans l’évasion, dans l’art, dans la culture, dans la politique… dans toutes les activités ou actions possibles et imaginables.

Pour 2022, je vous souhaite de cultiver la gratitude et de ressentir cette paix intérieure qui vous mette en sécurité et qui vous rende plus fort face à tout.